• le cheval et le gaillet gratteron



    Préparation : plantes fraiches ou séchées

    Propriétés : diurétique, astringent, laxatif, dépuratif, tonique.


    Indications : il soutient et tonifie le système lymphatique. Il est particulièrement recommandé en cas de cystite. Sa teneur en silice favorise la pousse des poils. Il peut être employé pour soigner toutes sortes d'enflures et la rétention d'eau. En tant que diurétique il sera efficace contre les molettes ou les membres engorgés.



    Usage interne : membres engorgés : on donne la plante fraichement cueillie.

    Il est distribué séché aux chevaux qui souffrent de fourbure  chroniques pour qu'ils puissent mâcher s'ils sont au régime.

    L'association avec le calendula est la meilleure préparation pour soutenir le système lymphatique.

    Les chevaux aiment souvent en ingérer de grandes quantités dans les haies, puis s'en désinterressent quand ils n'en ont plus besoin.

    Etant donné qu'il n'y en pas dans les prés, j'en ramasse et j'en donne aux chevaux. Certains se jettent dessus, d'autres ne daignent pas y faire attention mais je fais confiance à la nature, celui qui en mange est celui qui en a besoin tout simplement....

    « brocante du 8 mai et visite !le cheval et la consoude officinale »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2009 à 13:07
    Dany58
    Un petit coucou en passant.
    Je te souhaite une bonne fin de journée.
    Bisous.
    2
    Vendredi 15 Mai 2009 à 15:52
    laetitia
    encore un remède fort utile !
    3
    Samedi 16 Mai 2009 à 23:38
    houba
    J'ignorais tout ça. ciboule sur mon blog lundi.bon week end
    4
    Mercredi 30 Novembre 2011 à 11:11
    Hanabel

    bonjour ! est-ce que cela marche pour les humains, non parce question courbatures cela m'aiderait bien, en plus de désherber mon jardin je veux dire

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :