• Ce splendide cheval noir doit beaucoup de sa beauté altière à un port de tête hors du commun. Cette merveille se négocie de nos jours à prix fort, mais les amateurs sont prêts à tout pour l'acquérir.

    Le frison vient de la Frise, région d'élevage des Pays Bas. Jusqu'à une époque récente, on connaissait surtout, de cette région, la frisonne, belle vache laitière pie. Mais ces dernières années, c'est ce beau cheval noir qui a conquis le monde.

    Le Frison

    (image du net pour situer la Frise)

    Les Romains connaissaient déjà le frison. Ils considéraient ce cheval venu des régions bordant la mer du Nord comme une race plutôt laide. Comme beaucoup de races répandues et largement utilisées alors, le frison présentait des caractères de frugalité, d'endurance et de robustesse qui lui permirent de servir, un millier d'années plus tard, sous la selle des chevaliers frisons et germains.

    Remarquable cheval de bataille, il fut amélioré et affiné par l'apport de sang oriental, puis de sang andalou et castillan lors de la domination espagnole aux Pays Bas aux XVI ème et XVII ème siècles. Sa docilité et sa bonne volonté étant restées inchangées, il devint un animal très prisé  en Europe occidentale à l'attelage, sous la selle et pour le tavail de la terre. Les paysans appréciaient sa frugalité : ce travailleur demandait peu pour conserver toute son énergie.

    Exporté par voie terrestre mais aussi par voie maritime depuis les ports de la mer du Nord, le frison servit à améliorer de nombreuses races en Europe. Sa parenté avec le dales et le fell saute aux yeux, il est en outre l'ancêtre incontesté du puissant shire. Il permit également de créer de nouvelles souches en Allemagne et en Norvège.

    Le Frison

    (image du net pour illustrer)

    Au XIX ème siècle, la carrière du frison se développa du côté des champs de courses. Ses qualités de trotteur incitèrent éleveurs et propriétaires à le croiser avec des races légères et plus rapides. Le type d'origine fut peu à peu délaissé. Au début du XX ème, on pouvait compter les étalons frisons sur les doigts d'une main.

    Paradoxalement, ce fut la guerre qui sauva le frison. Restriction d'essence et réquisition des véhicules remirent le frison au premier rang des animaux utilitaires.  Il reprit du service à l'attelage et dans les fermes. Après la fin de la guerre, la Société royale d'élevage de Hollande entreprit d'assurer la sauvegarde de la race et de préserver son type. De nos jours, le frison se distingue à l'attelage, mais on l'apprécie aussi comme cheval de dressage, de spectacle et de loisir.

    Les conditions d'inscription au stud book des frisons sont très sévères. Juments et étalons peuvent, selon leur qualité et leur modèle, être rattachés à différentes catégories. On prend aussi en considération leur bon caractère et leur docilité. Un étalon ou une jument dont les produits ne sont pas jugés satisfaisants sont rétrogadés et inscrits dans une catégorie inférieure.

    Le Frison

    (image du net pour illustrer)

    Caractéristiques:

    Modèle : Encolure très haute, parfaitement attachée à des épaules larges et longues et à un garrot bien sorti, porte une tête importante mais sans lourdeur, expressive, avec un regard vif et des oreilles mobiles. Le corps, structuré par une ossature plutôt lourde, et compact avec un dos court et fort. La croupe est légèrement oblique, la queue, élégante, est attaché assez basse. Les crins, très fournis et légèrement ondulés, se portent plutôt longs. Les membres secs, avec des articulations saines et solides, sont abondamment poilus au niveau du paturon. Les sabots sont durs et bien formés.

    Taille : De 1 m 50 à 1 m 63.

    Robe: Seul le noir sans marques blanches est admis. Une minucules étoile en tête et quelques poils gris aux lèvres peuvent être tolérés, mais pas pour les étalons haut de gamme.

    Caractère: La Société royale d'élevage s'est appliquée à préserver la docilité et la gentillesse du frison. C'est un cheval facile à dresser et agréable à manipuler.


    3 commentaires
  • NON à la méga décharge de déchets ultimes en plein coeur des haras de l'Orne ! (61)

    Non à la décharge de Nonant...


    Un coût pour la collectivité de 384 à 1 243 millions d’euros selon l'étude d'impact économique remise au préfet samedi !!
    Participez à la mobilisation en rejoignant la page facebook de non à la décharge de Nonant !!!

    - Page Facebook ici -    - Clic ici pour signer la pétition -

    Pour avoir une idée de l'implantation de la méga décharge, elle est en rouge sur la carte, en bleu les ruisseaux et rivières et en jaune les zones natura 2000 !
    On voit clairement les pistes équestres tout autour de l'implantation...

    Non à la décharge de Nonant...

    Venez nombreux le 9 février à Argentan où sera organisée une grande réunion publique d'information et de mobilisation. Mobilisons tous autour de nous pour montrer à tous notre profonde détermination et notre mobilisation contre ce projet absurde et dangereux !!
    Faites tourner, merci pour eux !

    Non à la décharge de Nonant... (61)

    Texte et photos prisent sur la page facebook.


    1 commentaire
  • Recherche famille d'accueil pour Contine

    CONTINE CHERCHE UNE FAMILLE D’ACCUEIL

    Suite à un changement de situation, je ne vais plus pouvoir m’occuper de ma jument à partir du printemps, elle est adorable, née en 1990, père anglo arabe, mère camarguaise ;

    Elle est pucée, vaccins et vermifuges à jour, rustique, a une vie tranquille au pré et adore les balades.

    Elle vit actuellement dans le 28 (Eure et loire), à la limite du 78 (Yvelines).

    Centre équestre non souhaité.

    Idéal : jument de compagnie au pré et pour quelques balades

    Contact : Cathy Gérard-Deneuville : 06 74 52 55 79

    Cathy.gerard-deneuville@laposte.net


    2 commentaires
  • * Tu sais ce qu'est l'apophyse zygomatique
    * Pour toi la fourchette n'est pas seulement un couvert
    * Tu t'es fait un jour ou l'autre marcher sur le pied
    * Tu aimes l’odeur du foin et de la paille
    * Tu râles quand tu entends dire que l’équitation n’est pas un sport.

    * Un jour ou tu avais très faim tu as quand même partagé ta pomme avec ton cheval
    * Tu as plusieurs fois vu le sol d'un peu trop près à ton goût
    * Tu t'es déjà pris un coup de queue sur le visage et tu sais que sa fouette bien
    * Tu aimes les franges des shetlands
    * Tu aimes parler à ton cheval et tu sais qu'il t'écoute

    * Tu aimes l'odeur du cuir

    * Tu aimes glisser tes mains sous la couverture de ton cheval en plein hiver
    * Tu aimes graisser tes cuirs et les pieds de ton cheval
    * Le salon du cheval c'est la Mecque pour toi
    * Tu aimes coller ton front à celui de ton cheval mais parfois tu te prends un coup dans le nez

    * Tu as collectionné les cheval stars, cheval magasine et autres
    * Tu as toujours voulu te retrouver seul sur une plage avec ton cheval
    * Tu as souvent des traces de bave sur tes fringues après t’être occupé de ton cheval.

    * Tu t'es déjà électrocuté sur les clôtures en allant au pré
    * Pour toi la salière ça t'évoque autre chose qu'un dîner en famille

    * Tu ne vis pas aux Etats-Unis mais a déjà fait du rodéo.
    * En balade, tu sais ce que c'est de voir un cheval habituellement endormi partir comme un fou...
    * Toi aussi quand t'étais petit(e) t'étais un(e) fan inconditionnel de "Grand galop"
    * Le vol de sucre est très courant mais tu sais toujours qui est le coupable ( 1m60 au garrot, 400kg, crins brun aux yeux noirs)
    * Depuis quelques temps tu chantes la chanson de la pub pour la FFE: "le cheval, le cheval, ça m'a pris très tôt..."

    * Tu sens le cheval à 3km quand tu rentres, ceux qui n'y connaissent rien te disent "tu pues" mais toi tu trouves que "ça sent bon" !!
    * Tu sais qu'un mors ce n'est pas seulement une personne décédée

    * Tu aimes curer le box de ton cheval et l’odeur qui s’y dégage

    * Tu as déjà fais 10 fois le tour du pré avant d’attraper ton cheval

    * Tu adores panser ton cheval 1h et qui va se rouler dans la boue ensuite

     

    100 4431

      Photo Archive de Jemy et Diamant en mode "mal poli"

    2 commentaires
  • Nous recherchons une famille d'accueil pour JOJO.


    Jojo petit cheval adorable, alezan, de 18 ans que son proprio ne peut plus garder, il a une démarche chaloupeuse suite à un accident qui lui a abimé une hanche mais vit très bien malgré ce handicap.

    Il recherche une famille d'accueil possédant un pré et un abri, pour lui le paradis serait qu'il ait également de la compagnie :)

    Si vous pensez pouvoir l'accueillir et lui offrir son petit coin de paradis, merci de nous contacter.

    Recherche famille d'accueil pour un équidé.


    votre commentaire